Mes réponses au questionnaire Presse d'Armor / Trégor

04/06/2017

- Quelles sont vos priorités économiques et sociales ?

Libérer entrepreneurs, artisans, agriculteurs des normes et charges excessives et assouplir le code du travail par la négociation collective.
Freiner l’ubérisation de l’économie sous-jacente au projet présidentiel.
Remettre la famille et l’Homme au centre de la politique sociale.
Lancer un plan de lutte contre la grande pauvreté.

- En matière de culture ?

Le mot « culture » étant presque synonyme du mot « civilisation », il faut refaire de la transmission de la culture française et notamment de la langue un ciment d’unité nationale face aux communautarismes, dans le respect des identités régionales.
Enseigner l’Histoire avec objectivité, sans dénigrement systématique de notre Pays.

- Et pour l'environnement ?

Recentrer la protection de l’environnement sur l’Homme et donc sur la durabilité de la satisfaction des besoins légitimes de la population.
Pénaliser l’approvisionnement de biens de consommation venant de pays ne respectant pas les contraintes environnementales que nous imposons chez nous.

- Pour l'agriculture ? (La Presse d'Armor)

Mettre fin aux disparités dans l’application des normes sanitaires, environnementales et sociales entre pays européens en nous sur les pratiques les plus pragmatiques.
Alléger la gestion administrative, des entreprises agricoles et créer un compte épargne aléas.
Refuser l’embargo agroalimentaire décidé par Bruxelles au détriment de nos agriculteurs.

- L'extraction de sable en baie de Lannion doit-elle redémarrer ? (Le Trégor)

Pas sans protection de la ressource halieutique pour l’activité pêche ni sans évaluation des possibilités alternatives de satisfaire les besoins de notre agriculture en amendement des sols.

- Une loi à adopter ou à abroger ?

Dans l’immédiat, il faut s’opposer aux effets de la loi Taubira sur la filiation et au projet du Président de faire de l’enfant un produit de consommation.
Pas d’extension de la PMA aux célibataires et couples de même sexe féminin et pas de reconnaissance de fait de la GPA qui doit être interdite au niveau mondial.

- Votre action locale prioritaire ?

Réduire la désertification médicale dans le Trégor-Goëlo par des mesures incitatives à l’installation de médecins (numerus clausus modulé,…) et par le maintien des pôles hospitaliers de proximité.
Favoriser la mobilité des jeunes en incluant le permis de conduire dans le cursus de formation pour faciliter l’accès à l’emploi.

Partager cet article